Ouessa
  Ouaga
 
 

Ouessa
L'EAU : SOURCE DE DEVELOPPEMENT

Projet de développement rural à Ouessa
Ouessa est l'un nom d'un département du Bukina éloigné de la capitale. Il se situe au sud ouest, près de la frontière avec le Ghana. C'est une zone agricole où vivent en communauté trois ethnies majoritaires : l'ethnie Mossi, Dagara et Sissala.La vie et l'économie du département suit le rythme des saisons des pluies.

Depuis l'année 2000 et aux côtés de l'association locale Lawn Maal, nous, Africa Viva, travaillons avec des femmes des villages d'Ouessa, de Hamelé, de Kierim, Bekoteg, Dianlé, Kolinká, Langlé et Bozo, qui forment le département d'Ouessa, en tentant d'améliorer les conditions de vie des familles.

•  Nous creusons des puits pour permettre un accès plus facile à l'eau au long de l'année, de sorte que l'approvisionement dépende moins des pluies.
•  Nous aménageons des vergers pour les femmes qui leur permettent de diversifier leurs cultures sur le cours de l'année et d'améliorer ainsi alimentation des familles.
•  Nous aidons a organiser la commercialisation des légumes et des produits excédents sur les marchés voisins afin que les femmes aient une source de revenus en plus grâce auxquels elles puissent investir dans l'éducation, acheter des habits, de la nourriture, des produits sanitaires, etc. pour leur famille et en particulier leurs enfants.
•  Nous organisons des cours d'alphabétisation, de comptabilité et des formations en techniques agricoles pouvant aider les femmes à améliorer leurs connaissances et à devenir indépendantes.
•  Nous mettons en place des ateliers de couture, de fabrication de savons, d'hygiène, permettant aux femmes d'avoir plus de connaissances, d'améliorer leurs revenus et leur qualité de vie.

Vous souhaitez devenir membres?

Jardin de
Ouessa
Jardin de
Langlé
Jardin de
Kolinkà-
Dianle
Jardin de
Hamelé-
Kierim
Jardin de
Bozo
Jardin de
Bekoteg

Ouaga
L'EDUCATION : UNE OPPORTUNITE POUR L'AVENIR

Projets de réintégration sociale des enfants de la rue à Ouagadougou
Entre l'âge de sept et seize ans, de nombreux enfants au Burkina sont livrés à eux-mêmes dans la rue. Dans la capitale, Ouaga, ils vendent toutes sortes d'objets, cirent des chaussures, font des courses pour des tiers, font la manche et, parfois, sont amenés à commettre de petits larcins.

Peu d'entre eux sont orphelins et la plupart sont allés à l'école. Mais un accident dans la vie de famille (séparation des parents, chômage, maladies) a fait que les parents ne puissent plus payer les frais liés à la scolarité, l'alimentation ou la santé de leurs enfants, qui prennent alors la voie de la rue afin de trouver un moyen de faire vivre leur famille, et eux-même.

Africa Viva travaille depuis 2004 aux côtés de l'association Diankady pour la réintégration sociale et scolaire des enfants de la rue de Ouagadougou.

Comment travaillent Diankady et Africa Viva?
Diankady a une grande expérience en la matière. Lorsqu'il rencontre un enfant dans la rue, il se rapproche de lui pas à pas, il tente de le connaître petit à petit, sans l'effrayer ni lui faire de grandes promesses. Ces sont des enfants très vulnérables, et le chemin est long et difficile des deux côtés.

•  Diankady contacte sa famille et tente de faire revenir l'enfant dans le giron familial. Si cela s'avère impossible, c'est une famille d'accueil qu'il cherchera par la suite.
•  On donne à l'enfant la possibilité de reprendre le chemin de l'école ou d'apprendre un métier.
•  Pour y parvenir, une aide économique est versée à la famille pour couvrir les frais basiques de l'enfant et de sa scolarisation.
•  Le soutien moral est également très important pour les familles et les enfants.

Un établissement pour enfants et adolescents pour tout le quartier
Diankady, avec l'aide d'Africa Viva, dispose d'un établissement dans le quartier Wayalghuin d'Ouaga dans lequel il peut travailler avec les enfants de la rue, sachant que ses portes sont également ouvertes aux jeunes du quartier. C'est un lieu de rencontre pour le quartier, dans lequel se déroulent toutes sortes d'activités culturelles et sportives.


Vous souhaitez devenir membres?

África Viva est une association sans but lucratif, CIF: G-17634551, inscrite dans le registre des entités de la Generalitat de Catalogne avec le nº 3819.